Une critique, une réaction, un conseil... Je suis preneur ! duronquarre@wanadoo.fr

Page mise en ligne en mai 2014.

Plus vite que la calculette

(18 documents à télécharger, 2 liens externes)

 

Voici une super activité que m'a fait connaître Nicolas Servajean : "plus vite que la calculette". Elle semble avoir été créée par Marcel Labarrère de l'ICEM, voir http://www.icem-freinet.fr/archives/educ/87-88/8/15.pdf et http://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/16706 (liens externes)

Le site instit.org propose de très nombreuses fiches "plus vite que la calculette" toutes prêtes : http://instits.org/index.php?page=outils (lien externe). J'ai simplement modifié la mise en page et rajouté quelques fiches.

 

Chaque année, j'ai pu mesurer des progrès importants chez mes élèves. Cette activité permet de travailler au plus juste de leur ZPD (désolé), comme en orthographe, et son côté ludique est très motivant pour les élèves.

 

J'y vois trois objectifs :
  • Différencier la pratique du calcul mental.
  • Apprendre à utiliser la calculette (pour l'animateur).
  • Faire aimer le calcul mental.

 

Déroulement : une évaluation initiale (pdf 64 ko) permet de constituer quatre (ou trois) groupes de besoin (niveaux 3 – 4 – 5 - 6 pour le cycle 3, en fonction de la classe)

Les groupes ne sont pas figés et peuvent évoluer -en fonction des résultats- au cours des séances.

Une quinzaine de séances (sur une période de l'année, la 4e ou la 5e... toujours masser les apprentissages plutôt que les éparpiller !) peut être mise en place.

 

Fonctionnement d'une séance : Un animateur a une calculette et la fiche sous les yeux. Les autres élèves ont la fiche retournée. Au « partez ! » de l'animateur, celui-ci effectue le calcul à la calculette, les élèves retournent leur feuille de face et font le calcul de tête. L'animateur donne un « top ! » après avoir trouvé et écrit le résultat. Si les élèves ont fini avant ou en même temps, ils cochent la case « plus vite que la calculette » et retournent leur feuille. S'ils n'ont pas fini, ils continuent leur calcul, écrivent la réponse et retournent leur feuille.

Lorsque tous les élèves du groupe ont retourné leur feuille de dos, l'animateur donne un nouveau « partez ! ».

 

La correction donne lieu à une explication, par les élèves, des techniques utilisées. 30 (grand maximum) à 15 minutes, lorsque l'activité est rodée, sont nécessaires.

 

Pendant la séance, le rôle de l'enseignant se borne à s'assurer de la fluidité des groupes (un élève -et un seul à la fois- est autorisé à parler par groupe, l'animateur distribue la parole).

 

 

Exemple d'évaluation finale (CM1 et CM2) (pdf 93 ko)

 

séance 1 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 2 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 3 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 4 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 5 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 6 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 7 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 8 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 9 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 10 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 11 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 12 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 13 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 14 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 15 (zippée)

(pdf 360 ko)

séance 16 (zippée)

(pdf 360 ko)

Page mise en ligne en mai 2014.

 

retour calcul mental

retour Mathématiques

retour sommaire

Une critique, une réaction, un conseil... Je suis preneur ! duronquarre@wanadoo.fr