Une critique, une réaction, un conseil... Je suis preneur ! duronquarre@wanadoo.fr

Page mise en ligne en janvier 2010.

 

Comment améliorer le résultat des évaluations CM2 ?

 

Dans le cadre d'un partenariat collaboratif, et dans le but d'améliorer les performances des élèves, voici quelques pistes pour les enseignants de CM2 :

 

En raison du contenu (en terme de connaissances) de cette évaluation, deux pistes doivent être privilégiées en début d'année (mieux de cycle) :

 

 

Néanmoins, l'ingérence de certaines familles (la FCPE est bien représentée) risque de contrecarrer ces propositions.

 

 

Aussi, il faudra se résoudre à d'autres actions pour améliorer la performance des élèves.

 

Voici des pistes :

Après Hemingway et Maupassant en 2009, nous avons Clavel et Le Clézio en 2010... Les textes choisis présentent certains points communs : un petit côté décalé, désuet, vieille France (désolé Ernest)...
Aux enseignants de CM2 de préparer leurs élèves correctement.
Bla Bla cycle 3 vous propose donc d'étudier, l'année prochaine, l'œuvre de Jean Dutourd... C'est un pari qui risque de s'avérer payant en 2011.

 

 

 

Au niveau de la production d'écrits... pardon de la rédaction (6 années de pédagogisme aigu laissent des traces, désolé), un seul mot d'ordre à marteler aux élèves en plus des consignes ministérielles : « Écrivez moins ! ».

Le codage des erreurs (pardon des fautes) en sera adouci et les performances améliorées... (sans parler du gain de temps pour les corrections... dire que certains se battent pour la semaine en 5 jours).

 

 

Pour les mathématiques, la stratégie va devoir être beaucoup plus fine.

  • Il est impossible d'avoir abordé les décimaux et les quatre opérations en janvier.
    L'apprentissage des fractions, des décimaux est longue et -malheureusement- l'utilisation des stratégies pavloviennes est peu efficace car les exercices sont trop nombreux.

Soit. Ce sont donc les techniques opératoires et la potence en particulier qu'il conviendra de marteler au tableau noir (ou au TBI... merci à l'ENR...). Deux/trois heures intenses, une bonne dose à la maison quelques jours avant l'évaluation, et le tour est joué !

 

  • Pour les problèmes mathématiques (peu nombreux heureusement) pas trop d'inquiétudes. Voici une piste : pourquoi ne pas profiter de la sortie scolaire au zoo, lors du premier semestre, pour faire faire des calculs de coût de revient et surtout du montant de la participation des familles à cette sortie, puisque ce type de pratique reçoit la bénédiction ministérielle (exercice 18 des évaluations CM2 2010).

 

  • Enfin, terminons par la bonne règle de trois ! Hé, hé : un bon entraînement -sans aucune réflexion- à cette technique permettra de résoudre la désormais traditionnelle recette de cuisine qui clôture gaiement ces évaluations.

Mais là, attention... la moindre réflexion posera problème : envisager de partager 2 œufs en 4 et c'est la catastrophe.

 

Si avec cela le résultat des élèves ne s'améliore pas, il ne restera plus qu'à faire comme en 2009 et tricher massivement, lors de la passation, du codage, de la saisie des résultats... Ou attendre que ce soit fait au dessus.

 

Après, durant la 2e partie de l'année, il faudra déconstruire les représentations des élèves fondées sur des stratégies expertes non comprises ou des mémorisations par cœur de règles dénuées de sens... Mais l'évaluation sera passée.

 

 

 

Le lundi 18 janvier 2010, à l'école de Condat sur Vienne un IEN de secteur et un inspecteur d'académie adjoint sont arrivés dans l'école, ont demandé à un enseignant de CM2, Gilles Lehmann, s'il allait appliquer le protocole des évaluations et devant son refus l'ont immédiatement suspendu.

Un remplaçant est venu faire classe à sa place.

 

Beaucoup de collègues ont le nez dans le guidon et ne prennent pas souvent le temps de lever la tête.

Lorsque d'autres le font et prennent des risques, il serait bien qu'ils soient soutenus...

D'autant qu'il n'y a plus de carotte, au bout de l'évaluation CM2, cette année.

 

Page mise en ligne en janvier 2010.

 

Une critique, une réaction, un conseil... Je suis preneur ! duronquarre@wanadoo.fr