Une critique, une remarque, un conseil : duronquarre@wanadoo.fr

Page mise en ligne en mai 2006, dernière actualisation en juin 2016.

L'oeuvre

(1 document à télécharger, 1 lien interne, 2 liens externes)

 

 

La fonction principale de toute activité culturelle collective est de produire des "oeuvres". Elles aident à construire une communauté. Cette idée a été développée par Ignace Meyerson -un psychologue- et reprise par Jerome Bruner... "L'éducation entrée dans la culture".

 

 

Pourquoi ?

 

S'il est un domaine que je délaissais énormément, en voici un. C'est malheureusement souvent le cas à l'école primaire... où l'Education Artistique est le parent pauvre.

 

 

Avec plusieurs années de recul, je ne regrette pas de travailler ainsi, même si le dispositif n'a rien d'idéal et pourrait être amélioré. Je suis preneur de conseils !

Toutes les compétences demandées dans les programmes ne sont pas travaillées, mais les élèves acquièrent une culture artistique et prennent plaisir à créer...

 

 

Le principe est simple : trois élèves ont, chaque semaine, au moins une "oeuvre plastique" à produire et à présenter à la classe.

 

Créer :

De 1h30 à 2 heures (lorsque les élèves restent en récréation) par semaine pour trois élèves sont consacrées à cet atelier.

Trois passages dans l'année ont lieu pour chaque élève. Voir le fonctionnement des ateliers.

Il est intéressant de noter le fait que les élèves réalisent très souvent une production à deux ou trois. On peut aussi remarquer des liens très forts entre leurs différentes productions, d'une semaine à l'autre... Je limite les productions à trois par élève pour éviter le travail bâclé.

 

Partager :

     

Les "oeuvres" sont présentées les unes après les autres, durant une dizaine de minutes en fin de semaine.

    1. Les observateurs expliquent ce à quoi ils sont sensibles et pourquoi (voir fiche).

    2. Puis, ils disent ce qu'ils comprennent de "l'oeuvre" (voir fiche).

     

    3. Ensuite, le créateur explique son intention, ce qu'il a essayé de faire.

     

    4. Enfin, j'essaie de faire le lien entre "l'oeuvre" présentée et une (ou plusieurs) oeuvre(s) d'artiste(s) projetée(s) à l'aide d'un vidéoprojecteur. J'ai ainsi constitué un fichier de plus de 1000 oeuvres d'artistes (glanées sur le net).

    La difficulté est de trouver rapidement des oeuvres pertinentes (pendant l'analyse). C'est un bon moyen d'enrichir sa propre culture artistique ! Quand on part de bas, c'est plus spectaculaire !

    C'est l'occasion de travailler un aspect important des programmes, en situation, en donnant du sens.

 

 

 

Comment ?

La réussite de cet atelier repose sur plusieurs éléments importants :

- L'espace de travail : j'ai eu la chance d'avoir une mezzanine dans ma classe, ou une salle adjacente avec un coin dédié aux arts visuels.

 

- Le matériel : le gros matériel est fonctionnel (chevalet, tables, meubles de rangement...). Le petit matériel (souvent de récupération et amené par les élèves) est varié (peinture, carton, feuilles, outils divers...).

 

- Les outils : plusieurs classeurs regroupant des productions adultes, des classeurs de techniques, des livres. Il est, par exemple, facile de réaliser un montage à partir de l'excellent site de l'école de Rustrel (lien externe).

J'ai aussi constitué un fichier de plus de 1000 oeuvres d'artistes (glanées sur le net).

Quelques livres sont disponibles pour les élèves. Si vous avez des titres, envoyez toujours !

 

- La mise en valeur des productions : elles sont affichées dans le hall d'accueil de l'école, puis ensuite dans la classe (rotation).

 

- L'échange autour des "oeuvres" : c'est vraiment ce qui permet de faire évoluer les productions, ce qui finalise ce travail. Tous les vendredis, une dizaine de minutes sont consacrées à ce moment.

 

La fiche méthodologique est très importante, les élèves l'ont sous les yeux, elle permet d'éviter des remarques trop "plates".

Fiche d'analyse de l'oeuvre (pdf : 55 ko)

 

J'ai utilisé différents documents pour construire cette fiche (qui a aussi évolué grâce aux élèves, puisque j'ai mis en ligne la 3e version). Cependant, une ressource m'a été particulièrement précieuse : le travail de Nicole Bizieau : https://www.icem-vente-en-ligne.org/node/57 (lien externe) Merci à JLV pour la référence.

 

    __________

 

___________

 

Il ne faut surtout pas baisser les bras... Les productions peuvent être pauvres au départ.

___________

Mais, lorsque la mayonnaise prend et que l'activité a du sens pour les élèves, on ne regrette pas d'avoir mis en place cet atelier !

______________

______________ ___

________________________

____________________

oeuvres réalisées durant l'année scolaire 2005-2006

Page mise en ligne en mai 2006, dernière actualisation en juin 2016.

retour ateliers

retour arts visuels

retour divers

retour sommaire

 

Une critique, une remarque, un conseil :duronquarre@wanadoo.fr